Salut les filles !

On se retrouve aujourd’hui pour un sujet qui me tient tout particulièrement à cœur: les croyances limitantes.

Une croyance limitante, c’est quoi ?

C’est tout simplement des choses qu’on a tellement entendu depuis notre enfance que l’on va prendre ça pour des vérités.
Ce sont souvent des croyances qui ne nous appartiennent pas mais qui proviennent de notre entourage proche (famille, amis, camarades).
C’est un système de protection que l’on va inconsciemment mettre en place avant l’âge de 7 ans pour ne pas subir les potentielles blessures auxquelles on pourrait faire face.

Par exemple pour ma part, je fais partie d’une famille où les femmes sont particulièrement menues. Et parmi ces femmes, je fais partie des rares qui ont une corpulence plus imposante et qui ont tendance à prendre facilement du poids (nous ne sommes que 2 ainsi).
Ma famille a toujours été relativement sportive mais tout en restant dans les codes sociétaux: les femmes font de la danse et des sports qui ne développent pas trop la masse musculaire et les hommes font des sports de force et de puissance.
La définition de la féminité dans ma famille restant assez « vieille école », lorsque j’ai commencé à m’intéresser aux sports tels que le Crossfit, mon mental me rappelait que « ce n’est pas un sport de femme », « tu seras trop musclée, tu ne seras plus féminine » « de toute façon tu ne pourras jamais faire ce genre de sport, ton corps n’est pas apte ».
C’est cela qu’on appelle des croyances limitantes. J’ai donc beaucoup hésité avant de commencer.
Pourtant, ce sport m’attirait énormément, voir l’acharnement de tous pour se dépasser chaque fois un peu plus m’inspirait beaucoup. Et puis au fond de moi, je trouvais ça beau une femme musclée !

Comment se débarrasser de ses croyances limitantes ?

Pour reprendre mon exemple, après avoir observé un cours de Crossfit et après être rentrée chez moi avec toutes mes croyances limitantes, je me suis posée une minute et j’ai fait les constats suivants:

  • Durant ce cours de Crossfit il y avait d’une part beaucoup de débutants qui n’étaient pas forcement aussi musclés que les habitués
  • Les crossfiteurs qui aujourd’hui sont performants ont eux aussi débutés un jour, comme tout le monde dans n’importe quel pratique
  • Mais aussi, il y avait des femmes !

Alors j’ai compris une chose. Si elles sont capables de faire du Crossfit, j’en suis capable aussi.
C’est grâce à cette croyance aidante que j’ai pratiqué ce sport et qu’en plus de ça, j’ai adoré le faire !
Et surtout j’ai assumé ce corps musclé qui me plaisait à MOI même s’il ne plaisait pas aux autres.

Pour être plus concrète, c’est en se prouvant par des faits rationnels et différentes expériences que l’on détruit nos croyances limitantes et qu’on laisse place aux croyances aidantes.

Alors débarrassez vous de ces croyances qui ne vous appartiennent pas, fixez vos objectifs en fonction de VOS ressentis et de VOS envies.

J’espère que cette article vous aidera à passer au dessus de vos croyances limites et à faire les choses qui VOUS plait car c’est VOTRE corps, c’est VOTRE vie et que vous en êtes totalement maître.

Je vous souhaite une excellente journée et à très bientôt !

PS : N’hésite pas à liker et à laisser un petit commentaire sous cet article, j’y répondrai avec grand plaisir 😉